léibovici franck

franck leibovici (paris). quelques storyboards (ubuweb, 2003), 9+11 (ubuweb, 2005), des documents poétiques (al dante, 2007), portraits chinois (al dante, 2007), lettres de jérusalem (spam, 2012), (des formes de vie) – une écologie des pratiques artistiques (les laboratoires d’aubervilliers / questions théoriques, 2012), filibuster (une lecture) (jeu de paume, 2013), des récits ordinaires (les presses du réel, 2014).

développe depuis 6 ans un mini-opéra pour non-musiciens, comme instrument de redescription des «conflits de basse intensité». les performances et installations, fondées sur des protocoles de la musique expérimentale, de la danse, des sciences studies ou de l’analyse conversationnelle, ne relèvent toutefois en rien du «spectacle vivant».