Béatrice Lortet

Béatrice Lortet est artiste-enseignante. Basée à Bruxelles, elle est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon ainsi que de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles en partenariat avec l’ ULB.
Elle prend part à l’artist-run space bruxellois Le Sceptre, structure-atelier de travail, d’expérimentation, de partage de pratiques et d’exposition. Elle a notamment exposé à la B-Gallery ou au Musée Juif de Bruxelles, et collabore régulièrement avec les éditions de LaHoule.
Photographie, dessin et peinture sont à l’oeuvre dans une pratique processuelle et sérielle. Ainsi, Béatrice Lortet s’arrime sur la multiplicité des possibles de l’épuisement de l’image en d’incessants allers/retours. Zoom, cadrage, découpe, filtre, variation ou digression sont autant de paramètres qui construisent une méthodologie qui indexe les gestes opérés.

Hélène Mutter

Hélène Mutter est née en 1989, elle vit et travaille à Bruxelles. Après un cursus à la Villa Arson à Nice et à L’école Nationale Supérieure des Arts décoratifs de Paris, elle entame en 2014 un travail de recherche doctorale en Art et sciences sociales, entre l’Académie Royale des beaux-Arts et l’Université Libre de Bruxelles, dans le laboratoire de Recherche et Enseignement en Politique Internationale (le Repi). Ses recherches se situent au croisement d’un travail artistique polyvalent et d’une réflexion théorique sur les dimensions spatiales, architecturales, urbanistiques et technologiques de la guerre. Son travail a été publié dans la transrevue TALWEG n°4 en 2014, et elle a participé au n°8 de la revue d’art et d’esthétique Tête-à-Tête, publié en 2017

www.helenemutter.com

Dirk Dehouck

Dirk Dehouck est plasticien de formation et philosophe. Il enseigne à l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Ecole Supérieure des Arts et à l’Ecole Supérieure des Arts de Mons. Assistant à l’Université Libre de Bruxelles, il poursuit des recherches dans le domaine de l’esthétique et de la philosophie. Fondateur de l’Observatoire des Pratiques de l’Enseignement et de la Médiation des Arts Plastiques, il édite la revue Art, enseignement & médiation.

anne penders

anne penders est écrivaine, artiste et historienne de l’art. Elle triture le texte, l’image, le son. Entre ici et là. Maintenant, avant et après.
Poétique et politique, son travail interroge la notion même de position (théorique autant que territoriale) dans un monde troublé. Ses questionnements théoriques comme son engagement pédagogique vont forcément dans la même direction. Elle a publié une douzaine d’ouvrages (romans, poésie, essais, expériences), réalisé de très nombreux films courts, ainsi qu’une dizaine de créations sonores.

Pour changer, elle vit pour le moment plutôt à Bruxelles qu’ailleurs. Elle vient d’achever le deuxième volet de son projet polymorphe intitulé de chine, commencé à Marseille en 2009. http://dechine.makaz.net

Maria Palacios Cruz

Maria Palacios Cruz est programmatrice et enseignante à Kingston University et Central Saint Martins à Londres. En 2011 et 2012, elle était directrice de Courtisane, un festival annuel à Gand (BE) consacré à la création audiovisuelle contemporaine, et entre 2009 et 2013 enseignante à l’Académie Royale des Beaux-Arts et à l’Ecole de Recherche Graphique à Bruxelles. Elle a programmé des projections, événements et expositions pour des nombreux festivals et institutions internationaux, tels que la Cinematek à Bruxelles, Impakt (Utrecht), MuHKA (Anvers), Argos (Bruxelles), Animate Projects, Instituto Cervantes, Videoex (Zurich) et le Centre Pompidou (Paris). Spécialiste en cinéma expérimental, elle a publié des articles et textes sur des artistes et cinéastes tels que Morgan Fisher, Ben Rivers, Mati Diop, Laure Prouvost, Laida Lertxundi, Beatrice Gibson et Johan Grimonprez. Elle contribue régulièrement à L’Art même.

Nicolas Malevé

Nicolas Malevé est artiste et programmeur, membre actif de Constant, une association bruxelloise pour les Arts et Media, dans laquelle il développe des projets collaboratifs qui explorent la poétique et politique de la production et de la circulation des données.
Il collabore avec Michael Murtaugh au projet Active Archives, une plate-forme de réutilisation du contenus digitaux et de production de classification et indexation alternatives. Dans ce cadre, ils ont reçu la commission de Joasia Krysa et Geoff Cox de penser à une archive en ligne pour les travaux et documents d’Erkki Kurenniemi. La première étape du projet s’est conclue lors d’un atelier durant la Documenta 13 et l’étape suivante fera partie de la rétrospective de l’oeuvre de Kurenniemi au Århus Kunstbygning en janvier 2013.

http://kurenniemi.activearchives.org/logbook/

Michael Murtaugh

Michael Murtaugh est le fondateur de automatist.org, une compagnie spécialisée dans les bases de données communautaires, le documentaire interactif et les nouvelles formes de lecture et d’écriture en ligne. Il enseigne au Master de Media Design et Communication du Piet Zwart Institute à Rotterdam. Il a fait partie du groupe de Cinéma Interactif de Glorianna Davenport (1994-1996) au MIT Media Lab.
Il collabore avec  Nicolas Malevé au projet Active Archives, une plate-forme de réutilisation du contenus digitaux et de production de classification et indexation alternatives. Dans ce cadre, ils ont reçu la commission de Joasia Krysa et Geoff Cox de penser à une archive en ligne pour les travaux et documents d’Erkki Kurenniemi. La première étape du projet s’est conclue lors d’un atelier durant la Documenta 13 et l’étape suivante fera partie de la rétrospective de l’oeuvre de Kurenniemi au Århus Kunstbygning en janvier 2013

 http://kurenniemi.activearchives.org/logbook/

Agency

Agency est le nom générique d’une initiative prise en 1992 par l’artiste Kobe Matthys et installée à Bruxelles. Le concept moderne de propriété intellectuelle repose fondamentalement sur l’ hypothèse d’ une division entre les catégories ontologiques de « nature » et « culture ». Toutefois, pour les pratiques artistiques, une telle séparation est difficile à faire. Agency constitue une liste croissante de “choses” qui résistent à cette scission. Ces “choses” sont empruntées à des procédés juridiques, à des controverses et à des jurisprudences concernant la propriété intellectuelle (droits d’auteur, brevets, marques, etc.). Agency convoque ces “choses” au fil de diverses assemblées, lors d’expositions, de lectures et de performances, ou dans diverses publications. Chaque assemblée se livre ainsi à une exploration topologique des différentes conséquences du geste de l’auteur dans les pratiques artistiques.

Danièle Méaux

Danièle Méaux est professeure d’esthétique et sciences de l’art à l’Université Jean-Monnet de Saint-Etienne. Elle dirige le CIEREC – EA 3068. Elle a publié Voyages de photographes en 2009. Elle a aussi coordonné dernièrement Protocole & photographie contemporaine en 2013 et Figures de l’art: Animal / Humain: Passages en 2014. Elle s’intéresse tout particulièrement aujourd’hui aux relations qui se nouent entre photographie et géographie.